RETOUR ….

Voilà un week-end Outre Rhin qui se termine et c’était très dépaysant. Je vous ai rapporté quelques bretzelS comme vous pouvez le constater. Le brunch, hier matin, avec une grosse saucisse blanche aux herbes – qui ressemble à notre boudin blanc – bretzel tartiné d’un célèbre fromage qui porte le nom d’une ville des Etats-Unis (?) je peux vous dire que c’était très très bon.

La semaine qui s’annonce va être très riche , côté culinaire : aujourd’hui tournage, demain debriefing marketing sur le blog de votre modeste serviteur, mercredi invitation à un cours de cuisine, plus création – qui déjà prend forme dans ma petite tête enfin également dans mes papilles et narines – de la recette spéciale que je vais créer pour « La cuisine au Piano » …Vous aurez qu’à aller voir :) Vous inquiétez pas je vous préviendrai

Allez je vous laisse et vous dit à tout à l’heure.

Sylvie Kitchen

> lire la suite

APRES L’ÉTÉ

Vous inquiétez pas je sais très bien que l’été vient de commencer, mais je pense déjà à l’année prochaine…. moi j’aime bien avoir des projets ! J’ai décidé de faire des diners à thèmes mais toujours sur le principe du blog, explications :

J’invite cinq personnes qui ont un intérêt commun (travail, hobby, situation familiale…). Chaque personne apporte un ingrédient, sachant que j’assure les bases (oeufs, farine, beurre…) et je cuisine avec ce que j’ai. On fait une petite vidéo et hop ça circule…. Pourquoi cinq ingrédients ? Comme pour le moteur de recherche !

Ca vous plait comme idée ? Bon en attendant je vais quand même être sympa et vous donner une recette pour ce soir…. Parce que avec cette chaleur il faut boire mais il faut aussi se nourrir :)

Sylvie Kitchen

> lire la suite

Compte rendu

Petit compte rendu

Dimanche j’ai fait un tour au Salon Oh my food . Intéressant de voir les tendances, les visiteurs…. Quelques stands intéressants et beaucoup de producteurs de produits bio. Et puis dans les conférenciers qui étaient présents j’avais des copains : Caroline, Arnaud, Coach and Cook…. alors comme ça je me suis dit «Pourquoi pas Sylvie Kitchen l’an prochain ?» :)

Lundi, dernière conférence/atelier à l’Ecole Grégoire Ferrandi. Le thème du jour était : la cuisson des fonds d’artichaut, avec ou sans farine . Résultat pas très probant. Par contre je suis sortie de là avec des devoirs de vacances «culinaires» à savoir tester des idées reçues…. Chacun est libre de ces choix, on doit rendre nos conclusions au mois de septembre. Ca parait sympa comme ça mais si vous saviez le nombre de précautions qu’il faut prendre pour que nos résultats soient validés par les hautes autorités scientifiques, en la personne d’Hervé This :)

Et puis je voulais vous dire que je suis en état de réflexion – si si – sur l’évolution à apporter au blog…. alors merci de me faire part de vos idées, commentaires….

Bonne journée

Sylvie Kitchen

> lire la suite

BIBICHE

Voilà le cochon le plus intelligent que j’ai rencontré. Imaginez que Bibiche, qui vit dans le Sud-Ouest, couche dans un lit, avec un oreiller. Comme elle n’aime pas dormir toute la nuit du même côté, quand elle veut se tourner elle prend son petit oreiller entre ses pâtes et hop d’un petit coup de hanches elle se retrouve sur l’autre flanc ! Facile non ? Bibiche sait aussi ouvrir et fermer une porte et le soir quand elle veut être tranquille elle tire le loquet de la porte de sa chambre ! Non mais, on a son intimité :) (suite…)

> lire la suite

DEBRIEFING…

Alors hier c’était tout simplement grandiose ce diner au Restaurant l’Arôme avec les vins de chez Mitjavile ! Je vais pas vous énumérer tous les plats du dîner, ça vous ferait trop saliver :) Et puis, contrairement à ma promesse, je n’en ai pris qu’un en photo …. Comme vous voyez il y avait une ombre sur cette assiette de « Foie gras de canard confit rafraîchi au basilic thaï, fraises des bois à la réduction de Banyuls, labné, croustillant de pain d’épices » accompagnée d’un Roc de Cambes 2004 – Côtes de Bourg. Je vous avais prévenu :)

Ca tombe bien dans mon frigo j’ai du foie gras, des yaourts et du pain d’épices. Je vais acheter quelques fraises des bois et le tour sera presque joué…. Et comme je suis sympa je vous donne la recette du labné , que je vais m’empresser de faire.

Petite précision : ce que vous voyez à droite de l’assiette , c’est pas une ligne de coke mais du sel !

Bonne journée

Sylvie Kitchen

> lire la suite

LA VOILA

Ok c’est un peu long mais j’espère que ça va vous plaire…. Vous me donnerez vos commentaires j’espère :)

Sylvie Kitchen

> lire la suite

LA PREUVE !

Au cas où vous auriez eu des doutes sur mes activités culinaires à Bologne… Là vous devez bien reconnaître que j’ai appris à faire «la pasta». J’avoue que je suis contente. Bon le problème – peut-être pour vous :) – c’est que du coup je suis assez mono maniaque depuis hier : la pasta, la pasta, la pasta ! En plus aujourd’hui je recommence les cours collectifs d’italien, alors préparer des lasagnes végétariennes pour le diner ça n’a rien d’exceptionnel !

Sinon hier j’ai fait un chausson à la ricotta, des raviolis à la ricotta, et des rigatoni avec juste un filet d’huile d’olive et de la sauge….

A domani

Sylvie Kitchen

> lire la suite

AA

comme Académie d’Agriculture et non pas Amateur d’Andouillette (l’un n’empêche pas l’autre….)

Hier un pur moment de bonheur pendant 2 heures sur le thème «qu’est ce qu’un produit bon, sain, loyal et marchand… Vaste question dont je ne vais pas vous entretenir pendant deux heures rassurez-vous.

La première intervention démontrait qu’actuellement ce que nous avons dans nos assiettes est moins dangereux que ce que l’on y mettait il y a des décennies malgré les conservateurs, pesticides, et autres … La dernière – tendait à prouver que plus le consommateur est informé de la composition des produits plus il est inquiet, donc finalement le remède n’est-il pas pire que le mal ? Bon du coup vous devez vous demander «quid du numéro deux ?» … Je gardais le meilleur pour la fin. (suite…)

> lire la suite

DEPART

Aujourd’hui je pars pour plusieurs jours…. en Italie ! Oui je sais je suis une petite veinarde, j’en ai conscience. Je ne vous oublierai pas là bas et même que je vais suivre des cours dans la célèbre école de cuisine de Bologne. Bologne, berceau de la cuisine italienne comme chacun sait avec les, les les quoi ? les spaghetti à la bolognaise , bien sûr :) Je n’ai pas fait de statistiques, je n’en ai pas discuté avec des cuisiniers italiens mais à mon avis ça doit être le plat italien, le plus connu, le plus massacré de la cuisine italienne….

Promis j’essaye de vous donner la « vraie » recette , telle qu’on la cuisine à Bologne .

Baci e a presto

Sylvie Kitche

> lire la suite

DES POTRON MINET…

Il est cinq heures, Paris s’éveille mais le MIN de Rungis lui va bientôt partir se coucher. Selon les pavillons, poisson, volaille, viande, fromage, fleurs les horaires varient un petit peu mais le travail de préparation commence pour certains à 22 heures, oui l’heure où on vient juste de terminer l’apéro ou le diner et qu’on se dit qu’on va se regarder un petit DVD bien tranquille….

C’est un monde à part, ça vous le saviez sûrement déjà, mais ce qui m’a le plus frappé c’est que dans les brasseries du MIN , il est 5h30 du matin et c’est comme pour vous à la Brasserie du coin , où vous déjeunez à 13hs et que c’est la bousculade. En particulier au «Saint Hubert» le plus ancien restaurant du MIN, en plein milieu du pavillon de la viande qui va être démoli demain pour cause de vieillerie…. et du coup tout le monde venait lui rendre un dernier hommage… (suite…)

> lire la suite

QUELQUES PHOTOS

Dans l’ordre de l’apparition dans votre assiette…. mais comme je vous l’ai dit jeménage les âmes sensibles :)

Au pavillon des maraichers j’ai craqué pour ces magnifiques salades, avec une petite – terme affectueux – betterave crue râpée, hummmmm ! Ah oui il y avait aussi des pissenlits magnifiques, ça m’a donné envie d’une salade pissenlit/lardons/croûtons :)

J’ai appris que le pavillon des maraichers – tous de la région Ile de France – ne fonctionne que 6 mois par an : printemps/automne c’est logique. Mais allez pas croire que le reste du temps ils sont en vacances…

Ensuite passons aux fromages…. là il faut avoir de bons biscoteaux car c’est strictement interdit de faire rouler les roues – je sais j’ai posé la question c.. ! Bon celles ci elles sont petites encores…

Mais là on joue plus dans la même cour… Je les ai caressées on dirait du cuir !

Bon allez pour finir, de quoi décorer votre table…

Vous qui vouliez des photos …

A demain

Sylvie Kitche

> lire la suite

JE RESISTE PAS

Juste cette petite photo de ce magnifique « soufflé à la crème d’amande » que j’ai fait hier soir pour le dernier diner à la montagne, en tout cas de cet hiver… D’ailleurs si vous voulez , petit(e)s curieux(ses), connaître le menu tout simple, vraiment à la « yaquoidansmonfrigo » : soupe froide concombre/câpres – recette à venir vous inquiétez pas :) – côte de boeuf/jardinière de légumes .

Ce soir dans le train si j’ai pas envie de lire je vous enverrai peut-être les recettes. Sinon dès demain, promis, mais pas très tôt vu que à 5heures du matin je serai au MIN de Rungis , en après-ski et doudoune – ça me changera pas – pour vous faire un petit reportage.

A plus

Sylvie Kitchen

> lire la suite

SAN ANTONIO

Souvenirs, souvenirs… Ce matin j’avais décidé de prendre un café en terrasse, sur une place que j’adore, avec la lecture du journal Libération. Comme tous les jeudi je me précipitais pour lire la chronique «Tu mitonnes» de Jacky Durand, une vraie perle d’humour .

Incroyable, le héros du jour était San Antonio – vous êtes sûrement trop jeune(s) pour avoir connu mais moi c’est toute mon enfance – sous le titre «San Antonio à prendre ou à lécher» … tout un programme ! Ce personnage haut en couleur et son acolyte Béru ne m’étaient jamais apparus sous l’angle culinaire. (suite…)

> lire la suite

MACARONS

Il y a plusieurs possibilités : celui que l’on déguste, celui que l’on appose sur le pare brise de sa voiture, ou encore celui que l’on tresse avec sa longue chevelure… Vous serez pas surpris(e)s si j’ai choisi le premier. Mais saviez-vous que le nom macaron vient de l’italien macaroni ? Moi non et surtout je vois pas le rapport, si quelqu’un a une idée je suis preneuse….

Pourquoi je vous parle de macarons ? J’ai pas l’intention d’en faire aujourd’hui – ils sont «maison» chez moi. C’est long mais c’est bon et quand je vois à quelle vitesse ils sont avalés , je suis honnêtement assez fière :) . Je pensais en faire ce week-end, vu que j’ai les poussins – très amateurs – et plein de blancs d’oeuf dans mon frigo…. toutes les conditions étaient réunies. (suite…)

> lire la suite

FRIGO PSYCHO…

Aujourd’hui je vous emmène dans les pays anglophones ! Commençons par
une recette de pommes de terre, à tomber … Nos amis anglais ne sont pas franchement réputés pour leur cuisine, mais là c’est une merveille croustillante et moelleuse . Moi je l’ai dégusté avec un gigot à la menthe, tout aussi délicieux, mais vous vous avez le choix …. J’ai également la recette de la tarte au fromage blanc ….patience, patience :) (suite…)

> lire la suite

OEUF STORY

Je suis désolée hier vraiment j’ai pas pu venir vous voir entre l’Atelier d’Ecriture, le suivi de chantier «cuisine» – qui vous concerne quand même un peu – et les rendez-vous …. Je vous rassure je culpabilise pas mais aujourd’hui je vais essayer de vous apporter un peu de savoir – enfin vous faire profiter de celui des autres.

L’autre jour une «personne bien intentionnée» m’a conseillé d’acheter «Fricote» ! Avec un nom pareil vous vous demandez où je veux en venir …. Je vois bien que vous ne connaissez pas le magazine de «L’Epicurien Urbain» :) Remarquez le n°2 vient juste de sortir et en plus faut tomber sur un kiosque bien approvisionné… Enfin si vous le trouvez, achetez-le. Moi j’adore. (suite…)

> lire la suite

SACREE JOURNEE…

Journée de la femme vous le saviez, mais c’est aussi Mardi Gras – certains l’appellent Carnaval – et pourquoi pas Mardi Maigre. Alors quelques mots pour que ce soir en vous couchant vous soyez un peu plus savant(e)s que ce matin.

Tout ça c’est une histoire de religion. Comme on mangeait trop – enfin certains – y avait le Carême qui durait 40 jours…. et 40 jours c’est long ! La veille du début du Carême, le mercredi des Cendres, on faisait une grande fête – le Carnaval – pour clôturer la semaine précédant le jeûne où l’on s’était empiffré. Comme ça on avait une bonne indigestion et donc une bonne excuse pour jeûner un peu…Ok je résume , mais vous êtes assez grand(e)s pour chercher plus de détails :) Pourquoi on a l’habitude de manger des crêpes au Mardi Gras alors que c’est normalement à la Chandeleur…. si je vous dis que l’on confectionnait «des beignets de carnaval» vous aurez tout compris…. (suite…)

> lire la suite