CA SENT L’ETE

Les jours se suivent et… Installée dehors, mon ordinateur devant moi, je dois jouer à cache-cache  avec le soleil pour qu’il ne m’éblouisse pas … franchement il y a pire comme problème dans la vie ! Je suis sûre que celles et ceux qui m’ont lu hier meurent d’envie de savoir ce que j’ai dégusté hier chez Michel Rostang… Tout d’abord , comme d’habitude – enfin j’y vais pas toutes les semaines – c’était parfait : du grand art ! (suite…)

> lire la suite

EN EBULLITION

Ou presque …. Il parait que cette nuit j’ai failli faire brûler les draps ! Bon mais au moins il est à peine 10hs, je vous retrouve, Sylvie Kitchen a fait la cuisine « avec ce qu’il avait dans son frigo » pour la pendaison de crémaillère familiale de ce soir … C’est vrai cette semaine le papa et la maman ils profitent bien de tous leurs petits poussins réunis ! Avec un point d’orgue jeudi …. Ne soyez pas impatients vous le saurez bien assez tôt ! (suite…)

> lire la suite

UN PEU MAL AUX ABATTIS …

Moins que prévu mais je commence à me dire que demain risque d’être pire ! Finalement il vaut peut-être mieux que j’y aille ce soir pour « retravailler sur la douleur » comme dit Françoise notre « maître » ! Sauf que là il est déjà tard, que j’ai pas fait la moitié de ce que je voulais faire et donc que « c’est tout juste pas possible » une des expressions favorites de mon amie C. Bon allez j’arrête avec mes citations . (suite…)

> lire la suite

PRENEZ EN DE LA GRAINE…

Voilà une magnifique photo qui montre que la vie à la montagne c’est bon pour la santé…. J’en profite pour vous signaler que mon amie G. -auteur de la photo – me fait remarquer que « le potimarron est la seule courge que tu n’a pas besoin d’eplucher, laver brosser enlever les pépins la couper et la cuire » . Ce qui simplifie bien la tâche ! Si vous voulez trouvez des belles courges comme ça vous allez être obligé(e)s de partir tous les vendredis  direction la Savoie pour récupérer votre panier chez « comptoirpaniers » … Bon moi j’en profiterai cet hiver na :) (suite…)

> lire la suite

TROP FORT….

Honnêtement j’en reviens pas ! Je vous explique : hier soir comme vous le savez – si vous êtes des lecteurs assidus – les Diwines et votre modeste serviteur, nous avions un dîner , ou plutôt nous avions une dégustation de « Cheval Blanc » accompagné d’un délicieux buffet. Juste histoire de vous faire rêver nous avons dégusté trois millésimes de Petit Cheval Blanc 2004, 2001, 1998 et les trois mêmes millésimes en Cheval Blanc. Enfin un Château Yquem 1999 ! Une merveille, avec une mention spéciale au Cheval Blanc 1998. Pour vous rassurer l’adjectif « petit » n’est pas péjoratif et au cas où vous vous inquiéteriez … je suis rentrée en taxi ! (suite…)

> lire la suite

AUJOURD’HUI JE HAIS LE CRABE !

Vous pensez à l’animal qui vit entre la mer et la plage, avec des grosses pinces et que finalement on aime bien dans son assiette… décortiqué pour certains alors que d’autres au contraire aime se débattre avec sa carapace – comme votre humble serviteur ! Pour les moins inventifs acoquiné avec de la mayonnaise mais délicieux quand même pourvu qu’elle soit « faite maison » et relevée d’un peu de curry. Pas très original non plus, en apparence, accompagné d’un avocat, voire même de mangue. Et pourtant vous seriez très étonné de découvrir une entrée d’une grande finesse qui s’accorde parfaitement avec un vin blanc d’Alsace – d’ailleurs si vous cherchez dans le « carnet de recettes »… (suite…)

> lire la suite

ATTERRISSAGE …

En douceur je sais pas mais j’ai l’impression de revenir d’une semaine de vacances, d’une destination lointaine d’où la sensation de décalage… comme le dit un des copains qui était avec nous c’est sans doute un décalage « gastronomique » plus qu’horaire ! C’est pas faux.

Alors pour celles et ceux qui me suivent un peu régulièrement hier soir j’étais à Hegia, chez Arnaud Daguin et j’avais prévu de le filmer mais …. j’avais oublié la caméra donc pas de vidéo, par contre j’ai fait quelques photos  et je vous rapporte (suite…)

> lire la suite

Il est 5 heures, Paris s’éveille… sous la plu...

Paris je ne sais pas mais Sylvie Kitchen oui …. Aujourd’hui est un grand jour pour moi, j’ai l’impression de mettre mes « tripes » sur la table – vous me direz pour un blog culinaire c’est presque normal ! Hier je ressentais un état non pas proche de l’Ohio mais de celui dans lequel était ma mère avant chaque vernissage – « est » serait plus exacte, malgré ses presque 90 printemps elle expose encore…. La création cela vous maintient en forme !

Aujourd’hui 15 septembre 2010, aux aurores, jour que je me suis fixée pour officiellement  lancer « yaquoidansmonfrigo.com » je ne suis pas encore capable de répondre à cette question mais déjà je tiens à dire : (suite…)

> lire la suite

J-1

Je suis totalement surexcitée, stressée, énervée, pressée, tourneboulée, déstabilisée, angoissée (non c’est pas vrai), déjantée, etc…. Vous vous ne le voyez pas mais ceux qui m’ont côtoyés , me côtoient ou vont me côtoyer …. Si !

Comprenez-moi, pensez à moi, entourez moi, soutenez-moi : c’est demain le D day, le jour J que je me suis fixée pour vous demander de vous connecter tous sur « yaquoidansmonfrigo.com » ! Une fois que ce sera ouvert aux internautes on verra bien, ce sont toujours les passages qui sont douloureux…

Voilà j’avais juste envie de vous faire part de mes états d’âme…

A demain

SK

> lire la suite

Et voilà j’ai atterri…

A tous les sens du terme d’ailleurs !  C’est fou comme un petit week-end, ok je vous l’accorde un tout petit peu plus long que la normale, ça dépayse. Vous êtes bien d’accord avec moi que « week-end » ça veut dire « fin de semaine » alors que ce soit deux ou trois jours c’est toujours une fin de semaine ! cqfd … Mais malgré ce que vous avez l’air de croire j’ai pensé à vous beaucoup beaucoup et je reviens avec des idées et aussi une commande très sympa : imaginer une ou des recettes pour accompagner un Château Edmus (je vous raconterai une autre fois le pourquoi du comment). Comme j’ai pas l’habitude – vous l’avez sûrement remarqué – de laisser trainer les choses, je vais boire cette bouteille ce soir – non pas à moi toute seule – pour m’inspirer de ce vin et trouver quelques idées même si j’ai déjà des pistes… Ah oui ce soir mon fils journaliste vient diner avec son papa et sa maman ! (suite…)

> lire la suite

ESCAPADE

Je l’imagine dans sa baignoire… Elle vient de rentrer d’une grande promenade sur la plage où elle s’est gorgée d’effluves de marées basses et de vent. Elle savoure déjà le bain chaud qui est en train de couler. La baignoire a une taille parfaite pour elle : sa nuque est soutenue, sa tête émerge juste au dessus de l’eau et avec son pied droit – pardon le gros orteil du pied droit – elle tourne les robinets d’eau – eau chaude/eau froide/eau chaude – avec beaucoup de doigté ! Mais au bout d’une demi-heure quand même il faut se résoudre à sortir !
Le plaisir ne fait que commencer : un bon livre, sur un lit moelleux, dans un grand peignoir douillet avec des oreillers sous la nuque. Aucun horaire, personne à prendre en charge, décider seule de ce que l’on a envie de faire ou de ne pas faire …. la liberté, la vraie ! (suite…)

> lire la suite

ALORS PAUL ?

Finalement moi ce qui me plait le plus dans ce Mondial de Foot c’est Paul « le poulpe ». C’est vrai qu’au départ j’ai cru que mes enfants se fichaient de moi et que c’était quelqu’un – sûrement un mec – qui avait décidé de se baptiser comme ça… ben non. Il paraît même maintenant qu’il y a un service de sécurité pour le protéger ! Jusqu’à présent j’adorais le poulpe dans une assiette mais maintenant je vais les considérer sous un autre angle . Je trouve que c’est vraiment la meilleure réponse à tout ce déballage scandaleux autour d’un sport !

Bref, ce soir j’en profite quand même pour faire une petite réunion famille/amis et comme ça y’en aura pour tous les goûts… Chacun apporte quelque chose , en respectant bien évidemment la règle de base « yaquoidansmonfrigo » . A commencer par moi :

Petits pois, mini concombre, menthe fraiche, oignons nouveaux, radis noir, haricots verts, romaine, beurre, Maroilles, œufs, crème soja, Swissback – petites biscottes suisses un peu sucrées… et des tas d’autres choses mais je vais juste vous parler de trois bricoles :

Soupe de petits pois à la menthe + salade de légumes croquants + bouchon au Maroilles

Vous savez je pense que je vais pas trop m’attarder car le devoir m’appelle : eh oui j’ai promis à ma prof d’italien de finir mon livre pour la prochaine fois …. et c’est mardi ! donc j’ai un sacré boulot sur la planche… et non la plancha !!!

Allez à demain et léger léger sur les vins espagnols …. Ils cognent !

SK

P.S : Faire cuire 3mn à la vapeur (eau + menthe) les petits pois. Tremper dans la glace. Egoutter. Mixer avec concombre + huile olive + sel + poivre + menthe. Si besoin est allonger avec un peu de bouillon. Servir froid

P.P.S : Ecraser les biscottes. Arroser de beurre fondu. Bien mélanger. Remplir à mi hauteur des petits moules « style cannelé » . Bien tasser. Mélanger œufs, Maroilles, crème soja, cumin. Verser dans les moules. Enfourner 20mn à four 150°

> lire la suite

DE RETOUR

Après deux jours passés au bord de la mer j’ai l’impression de rentrer de vacances. Bon hier j’avoue je suis pas venue vous retrouver mais j’ai des excuses… il était tard et j’avais quand même cinq heures de conduite dans les papattes après une nuit trop courte ! et avec l’âge… La fête de famille était hyper sympa, dans un cadre absolument magnifique : vous imaginez le bout du jardin qui est une falaise de 100 mètres donnant sur une mer turquoise ! Y en a qui vont jusqu’au Seychelles pour avoir cette couleur là ! Bon je vous accorde que l’eau elle a pas la même température – d’ailleurs je l’ai testée le dimanche matin, à 8 heures, au réveil , eh oui avec ma cousine – vous me direz ça nous a réveillé parce que la nuit avait été un peu courte !  Je sais pas si vous connaissez cette région mais il y a vraiment des paysages incroyables, notamment le cimetière marin de Varengeville où le peintre Georges Bracque est enterré – il a de quoi avoir de l’inspiration pour peindre avec une telle vue !

Sinon aujourd’hui on vient de faire un tournage génial avec le chef de l’Absinthe. Bon je vous donne pas la recette maintenant, vous allez bien attendre le mois de septembre, mais j’ai trouvé que son idée d’accompagnement était tellement simple et originale que je ne résiste pas à l’envie de la faire ce soir ! En fait ce soir j’ai plutôt envie de faire un peu diète « légumes » mais mon homme lui il est peut être pas tout à fait d’accord et puis c’est vrai que après le cours de danse j’aurai peut-être un peu faim. En plus avec tous ces tournages on mange deux fois, c’est vrai quoi on  peut pas ne pas goûter les plats ! Demain on en a un autre vers 15hs et là promis juré je déjeune pas  avant .

Ce matin j’ai attaqué par un grand bonheur : un footing de une heure trente à la fraiche, c’était génial, j’ai couru comme une gazelle – ça doit être l’air iodé que j’ai respiré ou alors le vin que j’ai bu hier soir ! (suite…)

> lire la suite

C’EST PAS LA MEME QUI VOUS ECRIT…

Enfin je vous rassure c’est toujours Sylvie Kitchen, sauf que je sors de chez le coiffeur, mon cher Donato, et que j’au au moins 20cm de cheveux qui sont restés sur le plancher ! Je suis super contente et je pense que mon homme aussi aura l’impression de sortir ce soir avec une nouvelle femme – tous les avantages sans les inconvénients ! Surtout que ce soir c’est notre dernier diner « Diwines » – vous savez mon club de dégustatrices de vin – et cette fois ci « nos hommes » sont invités. Ca m’amuse à l’avance car je suis persuadée que le comportement de certaines va changer… et puis c’est drôle de voir la tête des compagnons, non ? Bon vous inquiétez pas je vais quand même vous bricoler quelque chose que d’ailleurs j’ai fait à déjeuner… on y revient un peu plus tard.
Alors hier la dégustation de chocolat Abanico : vraiment excellent et initié par une ravissante jeune femme de moins de 30 ans, très sympathique, dont on vous parlera plus longuement en septembre … chut je ne veux pas vous en dire plus. Juste le lieu était un peu glauque quand même mais c’est bien comme cela on voit ce qu’on ne doit pas faire. Ah oui on a fait un test sur sa « choco-personnalité » et je suis une …. Choco-festive , curieux non ?
Sinon le boulot super excitant en ce moment et quand je pars le matin à la fraiche je me sens en pleine forme – demain ce sera peut-être pas pareil mais on verra bien. Les projets avancent, les intervenants sont positifs, tout le monde nous réserve un super accueil et j’ai découvert une nana géniale – comme toutes mes amies d’ailleurs …. Elle est pas belle la vie ?!
Bon revenons à nos moutons : justement aujourd’hui je suis passée grignoter , entre deux un truc rapide, à la maison et je me suis dit « yaquoidansmonfrigo » bien sûr et j’avais faim et envie de fraicheur vous imaginez bien avec ce temps … groseilles, melon, salade, foie gras (eh oui il faut pas qu’il se perde), lentilles.
Bon et d’un je vois pas pourquoi on cantonnerait le foie gras à l’hiver et de deux j’adore ça, alors je m’en avalé, non plutôt j’ai dégusté, une petite tranchette dans mon pique-nique solitaire et improvisé :
Smoothie melon/groseilles + salade lentilles + wrap de foie gras. Promis je n’ai pas bu de vin !
Allez bonne soirée.
SK
P.S : Mixer melon + groseilles. Ajouter quelques glaçons. Couper menthe fraîche.
P.P.S : Assaisonner les lentilles cuites al dente avec huile olive + curry + moutarde. Découper le foie gras en bâtonnets. Saler. Poivrer. Enrober dans une feuille de salade. Déposer sur les lentilles.

> lire la suite

CA SENT BON LE CHOCOLAT !

Et voilà la journée avait super bien commencé , j’avais été très efficace (oui oui c’est pas tous les jours pareils) et nous avions réalisé un super film interview sur notre cuisinier dont je garde le secret – ne soyez pas impatient(e)s vous en saurez plus en septembre. Jusque là parfait, mais c’est quand mon amie a découvert que sa « pochette magique » avec toute sa vie… et son argent avait disparu que c’était moins sympa… Bon elle a positivité mais quand même … Là en fin d’après-midi on va à la présentation à la presse d’une chocolatière qui parait-il va révolutionner la profession ! Et bien sûr on va goûter, tester, déguster… c’est le métier qui rentre et ne vous inquiétez pas j’ai une certaine capacité à gérer : en fait je m’agite pour un oui pour un non – ceux et celles qui me connaissent bien confirmerons ! Bon quand je parle de m’agiter ça ne concerne certainement pas la première journée de soldes demain, ça me fait fuir ! D’ailleurs aujourd’hui c’est le bon jour pour aller dans les magasins – ce que j’ai fait entre deux rendez-vous … bon allez des bricoles .
En attendant vous devez vous demander quand je vais penser à vous – entre nous je m’occupe de vous depuis ce matin mais ça ne se voit pas encore – surtout que je ne vais peut-être pas rentrer très tôt – ni affamée – de ma dégustation de chocolat ! Alors voyons voyons avant de repartir ce que j’ai pour nourrir mon homme et moi pour une petite soirée tranquille en amoureux – vu le programme du reste de la semaine on apprécie !
« yaquoidansmonfrigo » ? soupe épinard bio, fromages, salade, lait soja, pâtes, sardines en boite, Voilà que la journée avait super bien commencé , j’avais été efficace le matin et notre première interview de chef c’était très très bien passée – mais je vous donne pas la recette maintenant… soyez patient(e)s vous l’aurez en septembre ! – on était toutes les deux excitées comme des puces jusqu’à ce que mon amie se rende compte qu’elle n’avait plus la pochette « magique » qui contenait toute sa Vous allez vous dire que je ne fais que goûter, tester, déguster . C’est pas totalement faux mais c’est vie et … son argent ! Effectivement le soufflé est un peu retombé, mais bon on est quand même très satisfaite du travail accompli. Tout à l’heure d’ailleurs on continue en allant à la présentation à la presse – et dégustation – d’un nouveau chocolatier ; je vous raconterai demain .
parmesan, tomates cerises, abricots, groseilles et du pain de Teff rassis . Tiens ça va être parfait : soupe froide épinards/soja + salade de pâtes/salade verte + nid d’abricots à la groseille.
Demain je vous raconte le chocolat et surtout ne vous couchez pas trop tard pour dès demain matin 8 heures faire la queue devant les boutiques.
SK
P.S : Emietter sardines + pain + herbes + sel Guérande dans une poêle + huile olive. Bien mélanger. Laisser cuire à feu doux. Faire cuire les pâtes al dente. Passer sous eau chaude. Bien égoutter. Ajouter parmesan + mélange de sardines. Bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement. Ajouter les tomates cerises coupées en deux.
P.P.S : Egrapper les groseilles. Laisser macérer dans le sucre. Enfourner pour 10mn à 180° les demi abricots avec une noix de beurre. Laisser tiédir. Garnir le centre avec les groseilles. Servir à l’assiette avec réduction jus + crème de fruits rouges. Servir avec une boule de glace si vous avez.

> lire la suite

En avant la musique…

Bon c’est pas très original j’avoue mais c’est de circonstance… et pour une fois il ne pleut pas, par contre il fait très froid et depuis ce matin je suis un petit glaçon en puissance ! Bon d’accord aujourd’hui c’est la fête de la musique mais c’est aussi les 25 ans de ma fille alors là voyez je suis un peu pressée pressée parce que je viens juste d’arriver et que l’on se retrouve tous vers 19hs pour prendre un verre , sympa non ?
Vous devez vous demander pourquoi je ne m’y suis pas pris plus tôt ? tout simplement je sors d’une conférence à l’Ecole Grégoire Ferrandi où le thème du jour était de réaliser une vieille recette de Madame de Saint Ange, genre une croustade de vol au vent. Dans sa recette elle faisait incorporer tous les éléments un pas un, en toute petite quantité, ce qui était du genre plutôt longuet ! Justement on voulait tester si en mélangeant tous les ingrédients en même temps le résultat était différent. Résultat des courses peu probant : dans un cas la pâte est plus belle mais elle se fendille sur le chapeau et dans l’autre elle monte moins mais le chapeau reste intact !
Bon et puis ce soir en fait je vais être très honnête avec vous on va fêter les 30 ans de mariage de copains donc vous voyez ce que je veux dire… le « yaquoidansmonfrigo » va pas être trop de circonstances ! Allez je vais quand même essayer de vous trouver une bricole :
poireaux, pommes de terre, parmesan, oeufs, citron, crottin, salade, cerises, lait. Bon j’avoue pas de quoi sauter au plafond.Et si vous faisiez :
salade poireaux/pommes de terre tiède/sauce citronnée + salade/crottin + clafoutis aux cerises.
Allez j’entends les premiers accords…
SK
P.S : Faire cuire les pommes de terre avec la peau. Faire cuire poireaux al dente. Faire une mayonnaise légère + citron + blanc d’oeuf en neige. Couper pommes de terre tiède en gros tronçons. Couper le blanc des poireaux en tronçons. Présenter à l’assiette avec sauce + parmesan.
P.P.S : Beurrer un moule. Mettre cerises avec noyaux dans le moule. Enrober de sucre. Battre les oeufs + crème liquide. Verser sur les cerises. Faire cuire 20mn à four 180°.

> lire la suite

RETRO PLANNING

Oui demain à nouveau le départ… remarquez il faut quand même pas que je me plaigne si demain je vais être obligée de mettre une petite robe d’été, vu les températures que l’on nous annonce, et de parler « in italiano » ! Mais c’est vrai que tout se mérite : avant ce n’est même plus le turbot qu’il faut mettre c’est la navette spatiale en orbite…
Vous êtes peut-être un peu étonné(e)s de constater que je vous écris un mercredi en début après-midi et surtout un mercredi où j’ai « atelier écriture » ? Eh oui j’ai du sacrifier mon après-midi pour faire acte de présence à un rendez-vous d’expertise, impossible à remettre… Bref ceci étant je vais quand même pouvoir faire le même travail que les autres mais en solitaire.
Le thème de la matinée – enfin qui se termine à deux heures – m’a beaucoup plus : nous avions quatre murs blancs et il fallait y emménager ou en déménager ; en tout cas les peupler de notre imaginaire ou non. Autre consigne si possible à respecter, comme toutes les consignes, utiliser l’infinitif. J’ai construit ce texte comme si je me déplaçais dans un tableau, en mêlant bien évidemment toujours réalité et imaginaire… Il est certain qu’un certain personnage s’y reconnaîtra !
Le lieu choisi était au bord de la mer. Mon esprit s’étant chargé d’iode – ce qui est quand même plus agréable que le crachin parisien – j’ai comme une petite envie de poissons, crustacés, etc… pour ce soir. Ceci étant vu le programme il va bien falloir que je tape dans mes réserves !
Soupe potimarron, grosses crevettes, cacahuètes, salade, sardines en boite, citron, pâtes, parmesan, fromages et mangues sauvages.
Alors ce soir déjà : crème de potimarron aux crevettes + pâtes aux sardines/salade + mangue.
Et demain ? On verra … En tout cas c’est promis je vous mets un petit billet de Naples, peut-être même en italien, na ! surtout que j’aurais du renfort avec mon amie Martina…
A domani
SK
P.S : Faire réduire la soupe au potimarron. Ajouter huile olive. Décortiquer les crevettes. Faire poêler dans l’huile olive. Servir la soupe à l’assiette. Disposer les crevettes. Saupoudrer de cacahuètes concassées.
P.S.S : Mixer sardines sans arêtes + citron + parmesan. Faire dorer dans la poêle avec huile olive. Faire cuite pâtes. Egoutter. Mélanger pâtes et sardines dans la poêle. Rectifier l’assaisonnement.

> lire la suite